Les supermarchés Iceland au Royaume-Uni ont décidé de retirer tous leurs produits dans lesquels on retrouvait de l’huile de palme.

Cette chaîne de surgelé, équivalente du « Picard » français et dénombrant 900 magasins, a annoncé qu’elle retirerait cette huile végétale controversée de tous ses produits d’ici la fin de l’année 2018. Elle devient ainsi la première chaîne anglaise à retirer complètement l’huile de palme de ses rayons.

A ce jour, près de la moitié de ses produits concernés (130 au total) sont désormais démunis d’huile de palme. En attendant le retrait total, ces produits seront mis en avant avec un autocollant « Sans huile de palme ».

La direction d’Iceland a indiqué dans un communiqué qu’elle ne croit pas qu’une huile de palme « durable » existe pour les revendeurs.

Jusqu’alors, la société anglaise faisait usage de 500 tonnes de cette huile chaque année. L’huile de substitution qui va être utilisée pour la production des nouveaux produits sera composée d’un mélange d’huile et de graisses dont la production n’a aucun impact sur les forêts tropicales, telles que l’huile de tournesol, l’huile de colza, le beurre ou le saindoux.

L’huile de palme a été responsable de près de 8% de la déforestation entre 1990 et 2008. Principalement cultivés en Malaisie et en Indonésie, les champs de palmiers détruistent l’habitat d’espèces, dont les orangs-outans, qui ont vu leur nombre se réduire de moitié ces 15 dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *